défense et promotion du milieu

RÉVISION DES LOIS SUR LE STATUT DE L'ARTISTE - parution en mars 2020

 « Le Québec a fait des pas de géant dans la reconnaissance de l’apport des créateurs à notre société. Il n’en demeure pas moins    qu’en dépit de modifications ponctuelles effectuées ces 3 dernières décennies, ces lois doivent être modernisées pour répondre aux réalités du milieu. »
                                        Les coprésidentes, L’honorable Liza Frulla et madame Louise Beaudoin.


Les lois sur le statut de l’artiste confèrent un statut professionnel et des droits aux artistes afin de protéger leur apport à la société, et leurs conditions de travail et de pratique professionnelle. Les enjeux sont certainement de nature économique, exacerbés par les grands changements des modèles d’affaires qui affectent autant les artistes et les organismes qui les représentent que les diffuseurs dans le domaine des métiers d’art.

Les groupes et individus ont jusqu’au 15 avril 2020 pour répondre à un questionnaire (en ligne à partir du 6 mars 2020) ou déposer un mémoire au https://www.mcc.gouv.qc.ca/index.php?id=6346

Pour plus de renseignements, contactez Louise Chapados, directrice de la formation

EN SAVOIR PLUS

Rapport du comité L’Allier

Loi sur le statut professionnel des artistes des arts visuels, des métiers d’art et de la littérature et sur leurs contrats avec les diffuseurs (S-32.01)

Loi sur le statut professionnel et les conditions d’engagement des artistes de la scène, du disque et du cinéma (S32.1)

Ministère de la culture et des communications du Québec

LE MINISTÈRE DE LA CULTURE S'INTÉRESSE AUX MÉTIERS D'ART ! - parution mars 2020

Le ministère veut mieux connaître les métiers d’art dans la foulée du plan d’action de la politique culturelle.

L’Étude vise à répondre à deux actions du plan d’action :

- Obtention d’une reconnaissance des métiers traditionnels dans le domaine du bâtiment par l’industrie de la construction et élaboration d’un programme de formation pour assurer la transmission des savoir-faire liés au patrimoine bâti (Mesure 16)
- Révision du Plan national de formation en métiers d’art (Mesure 17).


L’objectif est notamment de :

- Colliger des données quantitatives et qualitatives précisant, notamment, les caractéristiques du milieu, de la main-d’œuvre, de l’évolution du domaine des métiers d’art et les perspectives dont les tendances, les formations initiales et continues dispensées, etc.
- Poser les constats permettant de poser un diagnostic sur l’adéquation des besoins du milieu du travail et de la formation;
- Réviser le Plan national de formation en métiers d’art.


Objectifs et orientations de mise en œuvre

L’étude sectorielle porte sur le domaine des métiers d’art, y compris les métiers d’art liés à l’architecture et au patrimoine et les métiers d’art autochtones devant :

- Comprendre une comparaison du dispositif de formation québécois avec d’autres dispositifs canadiens et étrangers;
- Alimenter la réflexion sur la révision du PNFMA (structure de gouvernance, dispositif de formation initiale et continue adapté en fonction des besoins liés aux différents métiers, etc.);
- Donner un portrait exhaustif du domaine des métiers d’art de même que des conditions socioéconomiques et de pratiques des artisans;
- Permettre au MCC, au MÉES, au CALQ et à la SODEC d’adapter leurs interventions, s’il y a lieu.

L’enjeu principal de ce dossier est d’assurer la viabilité, à long terme, de la formation en métiers d’art et la vitalité du domaine des métiers d’art.


Rappelons que le plan national de formation en métiers d’art (PNFMA) a mis en place, à partir de 1984, le DEC – Technique des métiers d’art avec les écoles-ateliers en lien avec les Cégeps de Limoilou et du Vieux-Montréal, et a aussi mis en place les bases de la formation continue avec le CMAQ, les écoles-ateliers et le ministère de l’Emploi.

Le Plan national de formation n’a pas été révisé depuis 1984, sauf via une entente administrative quant au financement et le modèle a évolué en fonction de diverses orientations gouvernementales, il est nécessaire de documenter s’il y a des écarts, à quel niveau, et d’identifier les attentes et besoins du milieu afin d’y arrimer les décisions gouvernementales. En 2016-2017, le MCC et le MÉES ont réalisé des états de situation en lien avec leurs rôles et responsabilités et ont formulé des constats.


Les études plus larges sur les métiers d’art remontent au début des années 2000. En 2003, un Portrait et stratégie de développement par la Fédération canadienne des métiers d’art et coordonné par le CMAQ, en 2006 Situation financière des entreprises en métiers d’art, par la SODEC et en 2009, le bulletin Statistiques en bref no 50 – Portrait économique des entreprises en métiers d’art par l’Observatoire de la culture et des communications, à partir de l’enquête de la SODEC.


Un dossier à suivre activement !

COALITION La Culture, le coeur du Québec - parution en mars 2018

La Coalition La culture, le cœur du Québec regroupe près d'une quarantaine d’organismes, dont le CMAQ, qui réclament un plan d’action gouvernemental afin d’améliorer les conditions de pratique professionnelle et d’emploi pour les artistes et les travailleurs culturels de tous les domaines des arts et de la culture, et ce, partout au Québec. Elle réclame que 2% du budget soit consacré aux arts et à la culture.   

Lire le communiqué de presse et un Résumé des mesures du budget annoncé le 27 mars.
Lire le communiqué de presse et consulter le mémoire économique.
Lire le communiqué du Plan d’action pour les ressources humaines en culture.

24 mars 2020 - Consultation prébudgétaire 2020 

2% du budget du Québec sera accordé aux arts et la culture: Pourquoi et comment.

Objet: Analyse des impacts économiques et fiscaux d'un développeemnt durable et permanent de la culture du Québec. 

Lire le résumé 

POLITIQUE CULTURELLE  - parution en juin 2018

Le 12 juin 2018, la deuxième politique culturelle du Québec, Partout, la culture, ainsi qu'un plan d'action accompagné d'un budget historique de 600,9 M$ ont été dévoilés par le gouvernement du Québec. Le Plan d'action gouvernemental en culture 2018-2023 qui l'accompagne a été avec la participant de 34 ministères et organismes gouvernementaux, dont le Conseil des métiers d'art du Québec, et est composé de 41 mesures. De ces mesures plusieurs auront un impact pour le milieu des métiers d'art québécois.

Politique culturelle site du ministère 

Plan d’action site du ministère 

Mémoire du CMAQ