En raison de la période des vacances, les activités prévues le 12 et 13 juin dans le cadre Les métiers d’art, une question d’approches : un modèle d’analyse sont reportées afin de favoriser les inscriptions.

En 2019 et 2020, le CMAQ invite tous les artistes, artisans et travailleurs culturels à participer à une grande réflexion sur les métiers d’art.

Ancrée dans le modèle d’analyse des métiers d’art de Bruno Andrus, souffleur de verre et historien de l'art, chacune des formations abordera un aspect des pratiques professionnelles très diversifiées de notre domaine – pratiques qui semblent parfois contradictoires. En effet, le modèle permet de constater qu’historiquement, tout comme actuellement, les métiers d’art participent autant des arts visuels, de l’artisanat, de l’industrie que de l’aménagement de l’espace.

Chacune des formations offre aux participants, qu’ils soient artistes, artisans ou travailleurs culturels, une occasion d’acquérir de nouvelles connaissances sur les métiers d’art, leur(s) histoire(s), les concepts et les valeurs qui les sous-tendent. Elle permet également de contribuer à la connaissance du milieu, ainsi qu’à la réflexion et à l’élaboration de discours collectifs en métiers d’art. Ainsi, par une démarche de déconstruction/reconstruction, nous dégagerons ensemble, au-delà de certaines idées reçues et lieux communs, un vocabulaire et des références partagées qui favoriseront la compréhension et les dialogues.

En tant qu’artistes et artisans, vous pourrez positionner votre propre pratique professionnelle et élaborer ou clarifier votre discours.

En tant que gestionnaires ou professionnels engagés dans des organismes qui offrent des services ou du soutien aux artistes et artisans et qui contribuent au développement des métiers d’art, vous aurez l’occasion d’alimenter votre réflexion sur les pratiques que vous rencontrez, d’élaborer ou de clarifier votre mandat et la vision de votre organisme et aussi de nouer des liens avec des artistes et artisans et avec d’autres intervenants.

 INSCRIVEZ-VOUS SUR LISTE D’ATTENTE   vous serez les premiers informés !

Les métiers d'art, une question d'approches: un modèle d’analyse      

Nouvelles dates à venir au Cégep de Saint-Laurent, à Montréal, aussi diffusé sur le web

Un modèle qui situe les métiers d’art au centre de deux continuums entre quatre approches qui vont, au niveau des fonctions des objets, de l’artistique au décoratif (architecture et aménagement), et, au niveau des procédés de production de l’artisanal à l’industriel.

Ce modèle permet de reconnaître les métiers d’art comme un domaine riche, avec de multiples hybridités, dans un discours cohérent et inclusif, au-delà d’apparentes oppositions. Le modèle permet de donner forme à une vision qui, tout en ancrant les métiers d’art dans des notions fondamentales de matérialité et de savoir-faire, cherche à explorer et à mettre en lumière les liens qui existent entre les métiers d’art et l’artisanat, le design, l’architecture et les arts visuels dans leurs réalités actuelles.

De l'artisanal à l'industriel, un continuum

Un jour à Montréal

Cette activité présente en détail le continuum qui va de la fonction symbolique - habituellement associée aux arts visuels - à la fonction utilitaire et décorative - habituellement associée aux métiers d’art et au design. On y discute des objets et de leurs relations avec leur environnement, et on y positionne les métiers d’art.

Cette activité présente en détail le continuum qui va des procédés artisanaux aux procédés industriels, et y situe les pratiques hybrides des métiers d’art. On y retrace l’évolution des modes de production de la Révolution industrielle jusqu’à la période postindustrielle actuelle, et on les met en relation avec les grands courants artistiques et les valeurs entourant les objets et leurs modes de production.

 

De l’artistique au décoratif, un continuum

Un jour à Montréal

Cette activité présente en détail le continuum qui va de la fonction symbolique - habituellement associée aux arts visuels - à la fonction utilitaire et décorative - habituellement associée aux métiers d’art et au design.  On y discute des objets et de leurs relations avec leur environnement, et on y positionne les métiers d’art.

Évolution: du traditionnel à l'actuel

Un jour à Montréal

Cette activité construit et déconstruit la perception d’une évolution linéaire des métiers d’art « du traditionnel à l’actuel ». On y retrace des moments-clés de l’histoire des métiers d’art au Québec, et on y interroge les pratiques et les valeurs associées aux métiers d’art selon les différentes approches et leurs perspectives idéologiques.

 

Révolution: émergence des métiers d'art
Un jour à Montréal

Sur le mode de l’enquête, cette activité constitue une recherche sur l’émergence et la négociation d’un nouveau champ culturel, celui des métiers d’art au Québec, depuis 1965. À partir d’indices et à travers des moments-clés du Salon des métiers d’art, on retrace la construction d’une image et des valeurs associées et leur évolution dans le temps.

 

Patrimoine bâti
Un jour à Montréal

 Architecture, art public et intégration des arts

Un jour à Montréal

 

Pratique professionnelle: lois, propriété intellectuelle, statuts d'emplois et écosystème
Deux jours à Montréal, aussi diffusé sur le web

 

Lecture contemporaine des métiers d'art: histoire, actuel et à venir
Deux jours à Montréal, aussi diffusé sur le web

OBJECTIFS

Par cette offre de formation, le CMAQ souhaite permettre aux participants de:

- Dégager une compréhension personnelle des relations entre la théorie, l’histoire et les différentes formes de pratique actuelles et à venir.
- Développer un discours individuel.
- Situer sa pratique – ou la mission de son organisation - dans les discours collectifs du domaine des métiers d’art.
- Partager des valeurs et enjeux communs dans la diversité des approches.
- Contribuer à la connaissance et à l’élaboration de discours collectifs.

INFORMATION GÉNÉRALE

Les dates des activités sont à confirmer bientôt.

- Chaque activité est autonome, vous pouvez choisir « à la carte » autant d’activités que vous le souhaitez (128.77 $ avec taxes par jour), ou vous inscrire à toutes les activités 462$ (531.18$ avec taxes), valeur réelle (1 803$/jour).

- Un remboursement partiel des frais de déplacement pour les participants résidant à plus de 100 km du lieu de formation est possible, sous certaines conditions.

- Un remboursement salarial d’un maximum de 20$ par heure de formation pour les salariés et pour les propriétaires d’entreprises incorporées est possible. Les détails seront fournis lors de l’inscription.

DÉROULEMENT / CONTENU

- Chaque formation présente des notions théoriques ou des concepts, un contenu historique, un contenu sur les métiers d’art actuels, et une invitation à se projeter vers sa propre pratique et vers l’avenir du domaine de métiers d’art.

- Chaque journée de formation propose des activités qui permettent aux participants d’appliquer les acquis à leur propre pratique professionnelle et favorisent les échanges.

- Chaque journée est accompagnée d’un fascicule présentant la théorie et les activités.

FORMATEUR ET EXPERTS INVITÉS

BRUNO ANDRUS, formateur principal, souffleur de verre et historien de l'art

Verrier professionnel depuis plus de 20 ans, ses œuvres font partie de nombreuses collections au Québec et ailleurs. Bruno est détenteur d’un doctorat en histoire de l’art de l’Université Concordia, avec une recherche sur le verre d’art au Québec. Il a été commissaire de nombreuses expositions, dont Expo 67 et Mutations. Dans les dernières années, il a contribué à l’amélioration des connaissances sur l’histoire des métiers d’art de plusieurs disciplines pour le Musée des Maitres et artisans et La Guilde. Depuis plusieurs années, il agit comme membre de comités et de jury, et écrit pour des publications au Québec, au Canada et aux États-Unis.

Formateurs et experts invités

Chaque activité bénéficiera de l’expertise de formateurs et experts invités – noms à confirmer.