DEUX EXPOSITIONS - UN GRAND PRIX - DES ACTIVITÉS-CONFÉRENCES

30 NOVEMBRE 2018 - 17 FÉVRIER 2019

SI LES NUAGES ÉTAIENT DE LA BARBE À PAPA

La recherche et l’expérimentation sont le moteur de ses créations. Poussée par un désir, non seulement de contribuer au domaine de la joaillerie d’art, mais également de bousculer l’univers actuel du bijou, sa démarche artistique s’articule autour d’une recherche de fluidité dans la forme et la couleur. Magali gradua de l’École de joaillerie de Montréal en 2013. Tout au long de son parcours, son travail novateur su se distinguer par l’obtention de nombreux prix, bourses et mentions. En 2014, elle recevait le prix première présence au salon des Métiers d’art de Montréal. Récipiendaire du prestigieux prix Françpois-Houdé 2017, elle fut également finaliste au Niche Student Awards (2013, États-Unis) et au Arts and Craft Awards (2014, Croatie). Depuis 2016, son travail est exposé dans plusieurs expositions prestigieuses tel que SOFA Chicago (États-Unis), Parcours Bijoux (France), The Canadian craft biennial (Canada), Joya (Espagne), Autor (Roumanie) and Art + Jewelry: Intersecting Spaces (musée Benaki, Grèce). Son travail est maintenant représenté par la Galerie L.A. Pai (Ottawa) ainsi que la Galerie Noel Guyomarc’h (Montréal).

 Soulignant son intérêt pour l’expérimentation et la recherche, il s’agit d’une exposition d’oeuvres plus éclatées les unes que les autres.

           

                           Aurore boréale                            Little Goldilicious                                             Nimbus

«Si les nuages étaient de la barbe à papa» est une incursion dans le monde imaginaire de Magali Thibault Gobeil. Un monde exaltant, débordant de joie et de bonheur, où l’abondance des couleurs et des formes vous remplit de satisfaction et vous laisse un gout sucré dans la bouche. Tout en légèreté, ces pièces se déposent doucement sur terre nous plongeant dans un univers naïf et léger nous rappelant l’enfance. Dans un monde de plus en plus complexe et qui, plus souvent qu’autrement, nous dépasse, nous avons besoin de petits baumes au cœur pour égayer nos journées. Remplies de vie et de mouvements, ces oeuvres nous chatouillent du regard, titillent nos sens et nos émotions et animent nos corps. Emportée par sa folie imaginaire, Magali met en relief son obsession décadente pour ses formes voluptueuses et démesurées tout en exacerbant son côté ludique. Ces pièces plus grandes que nature témoignent bien de la signature de l’artiste.

Le prix François-Houdé est décerné par la Ville de Montréal et organisé en collaboration avec le Conseil des métiers d'art du Québec. L'expostion des finalistes et de la lauréate 2017 est une collaboration du CMAQ avec La Guilde.