Félicitations aux finalistes!!

Exposition des finalistes à La Guilde du 29 novembre 2019 au 23 février 2020

GAYANÉ AVETISYAN

Née en Arménie, où elle a grandi, Gayané Avetisyan eu la chance d’être entourée de plusieurs artistes. Ceci l’a amené à étudier les beaux-arts, en se spécialisant en peinture, estampe et céramique.

Elle a voyagé et a vécu dans plusieurs pays, d’où elle a pu accumuler une variété d’influences culturelles qui ont grandement influencé son travail. En Géorgie, elle a été initiée à l’émail – considéré comme une forme d’art national. Par la suite, en Haïti, elle s'est mise à introduire davantage de couleurs et un caractère éblouissant à ses créations, reflétant la culture locale.

Son introduction à la joaillerie par le biais de l’email a tout de suite interpellé l’artiste visuelle en elle. C’est au moment où elle arrive aux dernières étapes de sa formation de joaillerie qu'elle voit enfin comment conjuguer son esprit conceptuel et son sens de l’esthétique. Elle croit que le bijou représente la culmination de tout ce qu'elle a fait auparavant. 

 

Crédit photo : Anthony McLean

OEUVRE SÉLECTIONNÉE

Jardin fleuri

Bague en argent 925, paillons d'or 24 K et 18 K, saphir, émail cloisonné

Crédit photo: Anthony McLean

 MAXIME BARON

Maxime Baron est un artisan luthier établi à Montréal. Étant jeune, l’atelier de menuiserie de son grand-père le fascinait.

 À l’adolescence, il a l’occasion d’apprendre la lutherie. Ce métier l’intrigue et l’intéresse par son parfait mélange entre le travail du bois et la musique. Il s’engage alors pour suivre la formation en lutherie au Cégep du Vieux Montréal d’où il gradue avec distinction en 2010.

 Les guitares uniques qu’il crée sont fabriquées à partir de bois sélectionné avec le plus grand soin. On y retrouve, entre autres, de l’érable figuré, du cèdre rouge et du bois de rose. En 2017, il se perfectionne sur l’application du vernis polyuréthane auprès du Maître Michel Pellerin.

 En 2019, Maxime Baron intègre une approche scientifique à l’aspect acoustique grâce aux enseignements de Jeremy Clark. Aujourd’hui, les créations de l’artisan ont trouvé preneur et semé les graines de l’approche Baron aux USA et en Europe. Elles ont également été présentées lors d’expositions à Montréal, Ottawa, Vancouver, New York, ainsi qu’en Californie.

Crédit photo : Énora Billard

OEUVRE SÉLECTIONNÉE

Guitare

Cèdre rouge de l'Ouest, noyer claire d'Oregon, noyer noir canadien,
ébène africain, loupe d'Amboine, métal, os et titane.

Crédit photo: Maxime Baron

MADELEINE BEAULIEU

En 2007, suite à l’obtention de sa maîtrise et d’une bourse d’excellence en Design Industriel de la Rhode Island School of Design, Madeleine emménage à San Francisco, en Californie, pour travailler dans l’industrie du design de meubles et d’objets. Elle découvrira plus tard une intéressante liberté créative dans la création d’accessoires de mode.

Madeleine rentre à Montréal en 2009 pour se joindre en tant que designer à l’équipe d’un fabricant de maroquinerie renommé. Elle découvre avec fascination les accessoires de cuir sans couture ni colle, ce qui fait germer en elle un processus de création plus personnel. Dès lors, elle commence à dessiner des patrons et à concevoir ses propres méthodes d’assemblage.

Après huit années passées à créer des accessoires de mode pour des marques canadiennes réputées, Madeleine concrétise enfin son rêve de donner naissance à sa propre collection et lance Partoem en 2017.

Crédit photo : Dominic Lachance

OEUVRES SÉLECTIONNÉES

      

     Domus                      Arena  

Sacs en cuir de tannage végétal, quincaillerie dessinée sur mesure en alliance de zinc  

Crédit photo : Dominic Lachance

brigitte dahan

Enfant, puis au cours de ses études au Baccalauréat en arts plastiques, Brigitte Dahan a eu l’occasion de toucher l’argile à plusieurs reprises. À chaque fois elle a été séduite par ses possibilités infinies. 

Des années plus tard, alors qu'elle cherchait une connexion plus immédiate avec la matière dans sa pratique artistique, elle a renoué avec ce matériau à travers des formations au Centre des arts visuels de Montréal et au Studio de Poterie de Mont-Royal où elle a eu la chance d’être guidée par des professeurs compétents qui l’ont encouragée à développer une approche personnelle du travail de l’argile tout en lui enseignant les secrets techniques de ce matériau.

L’argile est maintenant au centre de sa production artistique. En choisissant l'argile comme matériau de sa création, elle revendique une filiation avec un art millénaire mais plus encore elle en fait une utilisation sémantique puisque, matière première du vivant, l'argile porte en elle la notion même de création originelle, de transformation et de recommencement qui sont au centre de sa démarche

Crédit photo : Bernard Landry

OEUVRE SÉLECTIONNÉE

Apparences

Argile, oxydes, glaçures

Crédit photo: Brigitte Dahan

MONTSERRAT DURAN MUNTADAS - lauréate du prix

En 2005, Montserrat a commencé son périple dans le monde du verre, attirée par la façon dont ce matériau magique se travaille. Passant en quelques secondes de l'état liquide à solide, parfois fragile, parfois très dur, j’ai été fascinée par cette matière présentant des contrastes à l'image du caractère de l'être humain. 

Elle a gradué en 2007 avec honneurs au Centro Nacional del Vidrio, à la Real Fabrica de Cristales de La Granja, à Ségovie et j’ai ensuite été invitée pour un échange étudiant au CERFAV en France. En 2010, elle a complété son baccalauréat en Beaux-Arts à l'Université de Barcelone, et en 2012, est venue au Canada pour y faire un stage avec le souffleur de verre Pavel Cajthaml et a décidé d'y rester.

En 2015, Montserrat présenté sa première exposition, un projet en collaboration avec le souffleur de verre Jean-Simon Trottier, où ils explorent l’idée de l’émigration, à la galerie Espace Verre, à Montréal. En 2016, elle a fait une résidence de verre soufflé en Écosse (North Lands Creative Glass) où elle a commencé une toute nouvelle recherche. Inspirée par ses racines (ses grands-parents travaillaient dans le textile), Montserrat a poussé ses connaissances apprises par la tradition familiale et a décidé d’y croiser sa passion, le verre, et sa formation en art, pour créer ce qui l’habite depuis; ce projet constitué de plusieurs sculptures et installations mélangeant verre et textiles. 

 Crédit photo : René Rioux

OEUVRES SÉLECTIONNÉES

    

                                                                                       Ovoïdes                                          Dissection rigoureuse de fallope 

Verre au chalumeau, verre soufflé et tissu

Crédit photo Renné Rioux

DOMINIKA DURTAN

Ayant grandi en Pologne où elle a obtenu son diplôme de maîtrise en art, Dominika a ensuite vécu aux États-Unis et à Dubaï avant de finalement s'installer à Montréal. Artiste multidisciplinaire, elle touche à la céramique, au dessin, à l’aquarelle, au graphisme, à la photographie et à la sculpture. Déjà habile dans plusieurs médiums, elle suit un cours de micro-pavé à Anvers, en Belgique, des cours d’art lapidaire au Sri Lanka et une formation en gemmologie à Dubaï. C’est finalement à l’École de Joaillerie de Montréal qu’elle apprend à souder, former et polir le métal.

 La joaillerie lui a permis de renouer avec le travail manuel, après avoir longtemps travaillé comme designer et directrice artistique au sein de grandes corporations. En devenant de plus en plus confortable avec les diverses techniques de travail du métal, elle commence à pouvoir naturellement employer le bijou comme véhicule d’expression personnelle.

Crédit photo : Dominika Durtan

OEUVRE SÉLECTIONNÉE

        

      Collection Cave 

      Bijoux en argent sterling et jade polaire           

Crédit photo: Dominika Durtan

 

DELPHINE PLATTEN

Delphine Platten a toujours été passionnée par la technique et le livre. Après une maitrise de philosophie, elle arrive à Montréal, et fait la rencontre d’Odette Drapeau, figure marquante du milieu de la reliure de création, qui deviendra sa professeure et mentor. Après un DEC de muséologie, elle développe sa pratique via l’apprentissage en atelier pendant 5 ans et suit de nombreuses formations techniques au Québec et en France.

Férue de design et de modernité, elle cherche à perpétuer l’art de la reliure en travaillant des matériaux et techniques contemporains, et en développant une pratique collaborative et expérimentale dans un fab-lab. Depuis 2011, elle a participé à une vingtaine d’expositions, ici et à l’international. En 2016, elle présente sa première exposition solo à HEC. Ses créations font aujourd’hui partie de la collection de la BAnQ. En 2017, elle ouvre son atelier à Montréal, où elle travaille pour des collectionneurs, des entreprises, des artistes et des institutions.

Crédit photo : Léa Grahovac

OEUVRE SÉLECTIONNÉE

                

Les voyages transparents

Reliure de type crisscross, plats et dos d'acrylique gravé, articulés au fil de pêche

Crédit photo: Caroline Cloutier

EMMA SENFT - récipiendaire d'une mention d'excellence

Emma Senft est une ébeniste et artiste qui crée des sculptures et objets d’art utilitaires en bois. Elle a développé une pratique axée sur les métiers d'art en s'appuyant sur ses expériences en arts visuels, en design et en métiers de bois. Elle tient son BFA interdisciplinaire de NSCAD University à Halifax, suivi par un DEP en ébénisterie à Rosemount Technology Centre à Montréal, où elle habite et travail depuis 2011. Elle utilise la sculpture à la main pour créer des surfaces contrastées à travers le motif, la texture et la lumière.

Crédit photo : Emma Senft

OEUVRES SÉLECTIONNÉES

          

                           Landscape credenza                             Weighted                              

Tilleul, hêtre européen, décolorant pour bois, savon, huile

Crédit photo : Laurence Poirier (meuble) et Emma Senft (tableau)

MONIQUE sTE-MARIE

Monique Ste-Marie fait partie de cette nouvelle génération de designers montréalais qui mettent la tradition au service d’une vision esthétique moderne.

Conjugués à une formation au Centre des textiles contemporains de Montréal (2012), ses études en arts et en design graphique alimentent ses recherches dans les sphères de la mode, du design d’intérieur et des arts visuels. Sa collection d’objets exclusifs est exposée dans plusieurs marchés prestigieux et disponibles en boutique au Canada et aux États-Unis.

Elle présente des œuvres originales aux côtés de designers affirmés et en 2018, une exposition solo lui ouvre les portes de la Galerie Martine Hénault. Elle communique sa passion dans le cadre d’ateliers (CTCM, Festival TWIST, réseau des bibliothèques de Montréal) et enrichie sa pratique en suivant des formations spécialisées aux États-Unis.

La designer se consacre désormais aux pièces d’expression tout en développant une collection alliant bois et fibres en partenariat avec l’ébéniste Loïc Bard. Cette collection sera bientôt dévoilée au public.  

Crédit photo : Frédéric Bouchard

OEUVRES SÉLECTIONNÉES

                                                                                           

                                                         Bouclier blanc                                    Bouclier noir

Bande de papier japonais et fil de chanvre ciré

Crédit photo : Luc Ste-Marie

TOMY TREMBLAY

Dès le plus jeune âge, Tomy Tremblay avait une intrigue particulière pour la matière. Au primaire, il collectionnait obsessivement les billes, et en grandissant un peu, il a commencé à collectionner des pièces plus complexes faites à la main. Il s'est un jour dit : « pourquoi ne serais-je pas le créateur de ces beaux objets, pour que d’autres personnes puissent les apprécier à leurs tours? » C’est à ce moment que l’étincelle est apparue et à mis les choses en marche ! Aujourd’hui, il y a déjà un peu plus de 4 ans qu'il travaille le verre à temps plein.

Il a commencé son cheminement en tant que verrier en 2015 à l’Espace VERRE et a eu la chance de travailler avec des verriers qu'il admire énormément, tel que, Bill Gudenrath. 

Il a également eu plusieurs grandes opportunités de collaboration, tel qu’avec Bien à Vous Studio, et plusieurs autres artistes de Montréal.

 

Crédit photo : Karianne Poutré

OEUVRES SÉLECTIONNÉES

                              

Level up!

Verre soufflé à la canne et verre façonné à la flamme

Crédit photo : Michel Dubreuil