Prix Jean-Marie-Gauvreau

Créé en 1976 en l'honneur du fondateur du Salon des métiers d'art, le Prix Jean-Marie-Gauvreau est une des plus hautes distinctions en métiers d'art au Québec.

Décerné par le Conseil des métiers d’art du Québec à un artisan professionnel ayant plus de 10 ans de pratique dans le domaine des métiers d'art, le prix est accompagné d'une bourse de 10 000 $.

LAURÉATe 2017 : catherine sheedy

Catherine Sheedy est née en 1980, à Lévis, après avoir reçu son diplôme de l’École de joaillerie de Québec en 2000, elle a continué ses études à l’Université Laval, où elle a complété un baccalauréat en 2003 et une maîtrise en arts visuels en 2007. Après ces formations, Sheedy a participé à des ateliers de perfectionnement techniques et conceptuels, privilégiant des approches expérimentales. 

Elle fut récipiendaire de bourses du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) et du Conseil des arts du Canada (CAC). Elle a reçu plusieurs prix, dont le Steel Trophy Award 2013 de la Metal Arts Guild of Canada. Sheedy a exposé 4 fois en solo et dans de nombreuses expositions au Canada, aux États-Unis, en France, en Hollande et en Espagne. Ses bijoux ont fait l’objet de publications, notamment en 2013 et en 2017, son travail a été sélectionné dans les éditions  « Exhibition in Print » de la revue américaine Metalsmith. Depuis 2015, son travail est représenté par la Galerie Noel Guyomarc’h, de Montréal. Grâce au CALQ, de juillet à décembre 2018 elle sera « artiste en résidence » au studio du Québec à Londres. 

En plus de son travail artistique, Sheedy a assuré le commissariat de l’exposition rétrospective de l’École de joaillerie de Montréal « 40 ans de passion, de création et de formation ». Depuis 2009, elle partage son travail en atelier avec celui de Coordonnatrice et de Conseillère pédagogique pour le programme Techniques de métiers d’art du Cégep Limoilou. 


COLLECTION icare

     

                                         

Le prix récompense cette année la collection « Icare » de Catherine Sheedy composée de bijoux sculpturaux réalisés par des techniques de joaillerie détournées, questionnées ou poussées jusqu’à la limite des caractéristiques des matériaux employés et dont les composantes sont assemblées par rivets, procédé demandant une répétition de gestes afin de créer des formes inspirées du mythe d’Icare.

Faisant preuve d’audace, la lauréate a testé les limites des capacités de son matériau de prédilection, l’argent sterling, allant jusqu’à déchirer la matière par des techniques de « foldforming » (pliage et martelage du métal en feuille), techniques apprises auprès de la joaillière et la coutelière d’art Chantal Gilbert et a démontré qu’outrepasser les conventions qui régissent l’application de certains savoir-faire peut créer des œuvres novatrices.

Son intention de rompre avec son passé l’a amenée à créer des pièces métaphoriques en lien avec le mythe grec d’Icare. L’impression de liberté d’Icare pendant son ascension, ignorant les instructions de son père Dédale, peut se comparer aux sensations ressenties au cours de son processus de création, d’abord en détruisant par le feu ses propres bijoux et ensuite en assemblant des modules dont on ne peut pas prédéterminer le résultat final. En ce sens, ses créations sont aussi inspirées par le mot « dédale », un endroit où l’on peut se perdre…

Jury:

Marc Choko, professeur émérite, École de design de l'UQAM
Odette Drapeau, relieur d'art
Carole Frève, artiste verrier
Jean-Pierre Larocque, céramiste
Laurence Woodford, joaillier

La remise du prix a eu lieu le 12 décembre 2017 au Salon des métiers d'art de Montréal.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer