PRIX DE LA RELÈVE JEAN-CARTIER | Quebec Craft Council

PRIX DE LA RELÈVE JEAN-CARTIER

Le Prix de la relève Jean-Cartier souligne le travail remarquable d’un artisan de la relève qui expose ses créations au Salon des métiers d’art de Montréal. Le prix est accompagné d’une bourse de 1 000 $ offerte par Assurart et d’une réduction de 500 $ sur la location d’un espace pour une prochaine participation au salon.

MONTSERRAT DURAN MUNTADAS - LAURÉATE 2017

Montserrat entrecroise ses deux grandes passions : l'art et le verre en créant des pièces artistiques et des installations. Ses œuvres ont été exposées en Espagne, en Allemagne, en France, en Pologne, au Danemark au Royaume-Uni et au Canada. 

                     

 

                                                                         

 

LAURÉATS DES ÉDITIONS PRÉCÉDENTES DU PRIX

      LAURÉATS

     DÉMARCHE ARTISTIQUE

          OEUVRES

Inspiré par les meubles scandinaves et les traditions japonaises, Benoit Pépin tente avec ses créations de traduire et de procurer un sentiment de simplicité et de calme. Il aime le bois, matière vivante, et les multiples possibilités que permet son façonnage. Le travail manuel dans le processus de fabrication lui tient à cœur ; le tournage du bois, par exemple, lui permet un contact intime avec son œuvre. Ses œuvres participent à la création d’intérieurs chaleureux et conviviaux, où la matière, la lumière et la fonctionnalité des objets sont primordiales.

MARIE-FRANCE LABROSSE - 2015

"L’argile est une matière fascinante à découvrir, autant à travailler sa plasticité et sa souplesse qu’à contempler, une fois cuite, sa rigidité et sa fermeté. J’ai toujours été fortement inspirée par la nature et par son  équilibre des contraires".

www.mariefrancelabrosse.com 

JULIE ANDRÉ - 2014 Fabriquée par Julie André, la ligne de foulards Infuse propose des foulards haut de gamme, uniques, élégants et féminins, en alliant artisanat textile et écologie. Ces foulards sont faits de fibres naturelles et écologiques comme la laine, la soie, le coton, le lin et la ramie. Les motifs résultent de plis, de nouages et de compressions avant la teinture qui empêchent celle-ci de pénétrer uniformément sur la fibre. La teinture utilisée est d’origine végétale (fleurs, feuilles, racines, écorce, bois) et est cultivée localement ou importée. Ces techniques très particulières, aux résultats aléatoires, rendent chaque foulard exceptionnel et vivant.

http://infusetextile.com 

CAROLINE-GABRIELLE GAMIETTE - 2013 Créatrice textile de la relève, Caroline G. Gamiette puise dans sa culture caribéenne pour créer ses imprimés dédiés à la décoration intérieure. Le métissage des techniques d'impression et l'influence du végétal exotique sont au coeur de son travail artistique. Ses collections de luminaires établissent un pont entre fibre et lumière et donnent vie a des textiles ensoleillés, souvenir de son île natale. Boursière du CALQ, elle a présenté ses créations au Interior Design Show de Toronto ainsi qu'à divers événements en métiers d'art.

www.fibrelumiere.com 

GUILLAUME GAREAU-LOYER - 2012 Après un million d’arbres plantés comme reboiseur et quelques hivers d’expérimentations en ébénisterie, Guillaume Gareau-Loyer démarre Beau Grain, une petite entreprise proposant des produits utilitaires en bois. Il se lance dans la conception et fabrication d’œuvres au design motivé par la beauté fonctionnelle. Sa production, en évolution constante, lui vaut des prix pour sa qualité et son originalité. Autodidacte, il sort des sentiers battus en recherchant de nouvelles techniques  comme le « laminage polygonal » utilisé dans la planche « carrée fragmentée » ou en utilisant des assemblages traditionnels de façon novatrice telle la queue d’aronde coulissante dans le porte-couteau aimanté.

www.beaugrain.ca

MÉLANIE DENIS - 2011 Mélanie Denis, artiste-joaillière, étonne par sa déclaration : « je crée de l’antibijou ». Pour elle le bijou « anti » est plus qu’un élément de décoration corporelle : la bague, le collier, le bracelet, doivent être en mesure de présenter une histoire qui leur appartient en propre et « exister en temps qu’objet d’art ». Dans ses créations, s’arriment des matières non-conventionnelles ou désuètes. La présence de verre d’abribus éclaté, d’hameçons abîmés, de boutons cassés, de plaques d’acier rouillées, permet de prolonger la vie de ces matières en leur accordant une raison d’être. La récupération de ces matières usuelles vient d’une volonté de débanaliser ce qu’on utilise tous les jours et qu’on ne voit plus.

www.melaniedenis.com

ALAIN MOISAN - 2010  

 

Inspiré par les meubles scandinaves et les traditions japonaises, Benoit Pépin tente avec ses créations de traduire et de procurer un sentiment de simplicité et de calme. Il aime le bois, matière vivante, et les multiples possibilités que permet son façonnage. Le travail manuel dans le processus de fabrication lui tient à cœur ; le tournage du bois, par exemple, lui permet un contact intime avec son œuvre. Ses œuvres participent à la création d’intérieurs chaleureux et conviviaux, où la matière, la lumière et la fonctionnalité des objets sont primordiales.