Prix-Jean-Marie-Gauvreau et Hommage pour une carrière exceptionnelle 2017 | Conseil des métiers d’art du Québec

Prix-Jean-Marie-Gauvreau et Hommage pour une carrière exceptionnelle 2017

8 décembre 2017

Prix Jean-Marie-Gauvreau et Hommage pour une carrière exceptionnelle  en métiers d’art : deux artisans récompensés au Salon des métiers d’art de Montréal

Deux prix d’excellence en métiers d’art ont été remis ce jeudi 7 décembre dans le cadre de la soirée d’ouverture de la 62ème édition du Salon des métiers d’art de Montréal qui a lieu jusqu’au 17 décembre, à la Place Bonaventure.

 

Prix Jean-Marie-Gauvreau

Créé en 1976 en l'honneur du fondateur du Salon des métiers d'art, le prix Jean-Marie-Gauvreau est une des plus hautes distinctions en métiers d'art au Québec.

Décerné par le Conseil des métiers d’art du Québec à un artisan professionnel ayant plus de 10 ans de pratique, le prix est accompagné d'une bourse de 10 000 $. Il est attribué à une œuvre ou à une collection réalisée dans les 5 dernières années, qui se démarque par sa singularité, son unicité, par une réalisation qui fait preuve d’audace, par l’impact sur l’évolution du savoir-faire et la cohérence entre son propos et sa réalisation.

Le prix a été remis à la joaillière Catherine Sheedy pour sa collection « Icare », composée de bijoux sculpturaux réalisés par des techniques de joaillerie détournées, questionnées ou poussées jusqu’à la limite des caractéristiques des matériaux employés et dont les composantes sont assemblés  par rivets, procédé demandant une répétition de gestes afin de créer des formes inspirées du mythe d’Icare.

La décision du jury a été unanime et se veut une reconnaissance pour une artisane qui à la fois réalise des objets en métiers d’art, qui brise les notions classique de joaillerie en les amenant à un autre niveau et qui en même temps crée des concepts artistiques.

La lauréate a testé les limites des capacités de son matériau de prédilection, l’argent sterling, allant jusqu’à déchirer la matière par des techniques de « foldforming » (pliage et martelage du métal en feuille), techniques apprises auprès de la joaillière et coutelière d’art Chantal Gilbert. Elle a ainsi démontré qu’outrepasser les conventions qui régissent l’application de certains savoir-faire permet de créer des œuvres novatrices.

Le jury considère que la collection « Icare » se démarque par sa singularité, que sa réalisation fait preuve d’audace, qu’elle a un impact sur l’évolution du savoir-faire et qu’elle témoigne d’une démarche artistique cohérente et originale.

Le jury était composé cette année de Marc Choko, professeur émérite à l’École de design-UQAM, Odette Drapeau, relieur, Carole Frève, artiste verrier, Jean-Pierre Larocque, céramiste et Lawrence Woodford, joaillier.

 

Hommage pour une carrière exceptionnelle en métiers d’art

Chaque année, le prix Hommage pour une carrière exceptionnelle en métiers d’art est décerné par le Conseil des métiers d’art du Québec à un artisan professionnel québécois afin de souligner sa carrière exceptionnelle et sa contribution au développement des métiers d’art québécois.

Pour ses réalisations marquantes, le Conseil des métiers d’art du Québec souligne cette année la carrière remarquable du luthier Mario Lamarre.

Après une formation en ébénisterie et en sculpture sur bois, Mario Lamarre poursuit son apprentissage auprès du maître luthier italien Sylvio de Lellis, fondateur de l’Atelier-école de lutherie artistique canadienne à Québec. En 1980, à la demande de ce dernier, Mario Lamarre prend sa relève. Jusqu’en 1986, il assumera le rôle de directeur général de l’Atelier-école ainsi que celui de formateur.

Créateur, restaurateur et réparateur d’instruments, Mario Lamarre s’est spécialisé dans les instruments du quatuor et la contrebasse pour lesquels il a développé de nouvelles techniques tout au long de sa carrière. Ses recherches l’ont notamment mené à concevoir et à produire une contrebasse semi-acoustique avec manche démontable. Il a également créé un nouveau style : les instruments à facettes « Lamario ».

À ce jour, Mario Lamarre a fabriqué plus de 85 instruments. Le public est invité à découvrir une partie de son travail dans une exposition qui lui est consacrée au Salon des métiers d’art, jusqu’au 17 décembre.

 

À propos du Salon des métiers d’art de Montréal

Événement culturel majeur à Montréal, le Salon des métiers d’art de Montréal en est à sa 62e édition cette année. Jusqu’au 17 décembre, on peut y rencontrer 400 artisans professionnels provenant des quatre coins du Québec, du Canada et de France, dont 90 nouveaux exposants cette année.

 

Entrée gratuite

Du :                      7 au 17 décembre
Lundi au samedi : 11 h à 21 h
Dimanche :            11 h à 18 h

www.metiersdart.ca