Materia et la MMAQ représenteront le Canada à la biennale internationale Révélations

15 mai 2019

Materia et la Maison des métiers d'art de Québec sont fiers de s’associer pour représenter le Canada à l’exposition Le Banquet, événement au cœur de Révélations – Biennale internationale métiers d’art & création. Il s’agit d’une première présence canadienne à cette biennale dont la 4e édition aura lieu du 23 au 26 mai 2019 au Grand Palais de Paris.


Sous le commissariat de Kathy Ouellette, 5 artistes ont été invitées par Materia et la MMAQ pour représenter le Canada, aux côtés de 11 autres pays et régions du monde. Le travail de ces créatrices témoigne du regard novateur des métiers d’art canadiens.


Les artistes sélectionnées sont :
•    Marie-Fauve Bélanger | sculpture | Québec
•    Anouk Desloges | broderie, sculpture | Toronto
•    Gabrielle Desmarais | joaillerie | Chambly
•    France Goneau | sculpture céramique | Montréal
•    Elisabeth Picard | sculpture | Montréal


Lors du Banquet, les créatrices seront accompagnées par Kathy Ouellette, directrice générale et artistique du centre Materia, et Thierry Plante-Dubé, directeur général de la Maison des métiers d’art de Québec.


Portée par Ateliers d’Art de France depuis 2013, Révélations est le rendez-vous incontournable des métiers d’art et de la création internationale. La biennale rassemble un public prestigieux en augmentation constante : visiteurs amateurs et collectionneurs, architectes, décorateurs, galeristes, bureaux d’achats, directeurs artistiques de maisons de luxe... Côté exposants, 33 pays sont représentés par près de 500 créateurs, artistes de la matière, manufactures, galeries, fondations et institutions… Présentée en plein cœur de la biennale, l’exposition internationale Le Banquet est composée de plusieurs ilots, chacun dédié à une région du monde. Le Banquet se fait ainsi le témoin de la force de l’identité culturelle portée par les créateurs de chaque pays.
Pour télécharger le dossier de presse
 
________________________________________
 
Marie-Fauve Bélanger
Originaire du Lac St-Charles (Québec), Marie-Fauve Bélanger vit et travaille au Québec. Titulaire d'un baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l'Université Laval (2010), elle obtient en 2016 un diplôme d'études collégiales en métiers d'art - option sculpture du Cégep Limoilou, et reçoit le Prix TELUS Expression et le Grand Prix de la Maison des métiers d'art de Québec. Cofondatrice du festival en art actuel PÉRIPHÉRIQUE qui favorise la rencontre entre les artistes et les espaces naturels, elle se passionne aussi pour la murale et la médiation artistique qu'elle pratique depuis 2008, avec Graffitis de fauve. Son travail en sculpture a été présenté dans diverses expositions collectives à travers le Québec, dont la Foire en art actuel de Québec (2018) et la Galerie d'art Stewart Hall à Montréal (2018). Elle reçoit à l'automne 2017 la bourse de création et de production de Première Ovation.
 
Anouk Desloges
Anouk Desloges, née en 1980 à Victoriaville, est fille de manufacturiers de vêtements. L’expérience d’avoir grandi dans une usine textile a indéniablement marqué sa pratique pour laquelle elle construit un univers intime où les matériaux traditionnels et industriels s’amalgament. Elle est diplômée de l’Université Laval en arts plastiques et est détentrice d’une technique en sculpture de la Maison des métiers d’art de Québec où elle a complété sa formation avec mentions d’honneur. Ses derniers travaux en broderie lui ont valu plusieurs prix et bourses au mérite pour le développement de sa carrière, octroyés par diverses organisations dont le Conseil des arts de l’Ontario, le Conseil des arts et des lettres du Québec, la mesure Première Ovation et la Dalglish Foundation Venture Award. Son travail a été présenté au Canada, en France, au Guatemala, en Lettonie et aux États-Unis. Elle habite présentement à Toronto où elle a effectué une résidence de 3 ans au centre Harbourfront.  
 
Gabrielle Desmarais
Diplômée de l’École de joaillerie de Montréal en 2010, Gabrielle se démarque par sa vision artistique et esthétique. En 2009, elle participe à un atelier donné par Willemijn de Greef en France. En 2010, elle prend part au Labo, l’atelier de recherche de Noel Guyomarc’h à Montréal. Elle poursuit en 2011 une formation de perfectionnement à l’école Alchimia en Italie. Gabrielle a participé à de nombreuses expositions nationales et internationales, incluant SIERRAD International Jewellery Art Fair à Amsterdam en 2014 et Joya à Barcelone en 2013. Vient ensuite « Bijoux contemporains hors du commun », une exposition de Diane Charbonneau, conservatrice des Arts décoratifs, et de Noel Guyomarc’h au Musée des Beaux-Arts de Montréal qui acquiert alors l’une de ses pièces. « Ce qui n’est pas là », une exposition conjointe avec Anne-Marie Rébillard à la Galerie Noel Guyomarc’h en 2013, est couverte par un article dans la revue américaine Metalsmith et donne lieu à une entrevue avec Missy Graff pour Art Jewelry Forum. Son travail récent a été exposé dans de nombreuses expositions et publications au Québec et à l’étranger. Parallèlement à sa pratique, elle offre divers ateliers à chaque année à l’École de joaillerie de Montréal.
 
France Goneau
Diplômée de l’École de design de l’UQAM, bachelière en enseignement des arts visuels et céramiste, France Goneau débute en 2001 une production de carreaux et murales en céramique. En 2010, elle dirige sa pratique vers la sculpture céramique ; la reconnaissance de l’originalité et de la rigueur de son travail lui procure rapidement une réputation internationale. Après Montréal, Québec, Toronto, New York, Miami, Chicago et Milwaukee, c’est Abu Dhabi et Tokyo qui présentent ses céramiques. Passionnée par le processus créatif, France Goneau fonde les ateliers matière grise avec l’architecte Jean Verville et imagine des formations inédites pour développer la créativité en milieu professionnel.
 
Elisabeth Picard
Née en 1981, Elisabeth Picard est originaire de la Montérégie et vit présentement à Montréal. Depuis 2006, elle a reçu le soutien du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), du Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FQRSC), du Conseil des arts et lettres du Québec (CALQ), de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) ainsi que de l’Université Concordia. Son travail a été diffusé lors d’expositions au Canada, à Cuba, en France et en Lituanie. Elle a participé au festival Subtle Technologies à Toronto (2017), à la Biennale de sculpture contemporaine de Trois-Rivières (2016), au Red Bull Music Academy Montréal (2016), au Bal du Musée des beaux-arts de Montréal (2016) ainsi qu’à la Biennale internationale du lin de Portneuf (2013). Elle a réalisé des résidences de création à la Maison des métiers d’art de Québec (2017), à Artmandat à Barjols (VAR) en France (2012) et à Est-Nord-Est à Saint-Jean-Port-Joli (2011). Depuis deux ans, elle a réalisé trois œuvres d’art d’intégration à l’architecture.


Materia
Le centre Materia est un centre d’artistes autogéré qui a pour mission de diffuser et de promouvoir la recherche et la création des plus grands créateurs du domaine, qu’ils soient établis ou de la relève. Materia met en lumière des recherches uniques et innovantes qui, tout en respectant les savoir-faire traditionnels, décloisonnent les métiers d’art et s’inscrivent dans une démarche totalement actuelle.
 
La Maison des métiers d'art de Québec
La Maison des métiers d’art de Québec est un centre de formation, de création et de recherche voué au développement des pratiques contemporaines en métiers d’art. Elle offre un milieu de vie et de travail unique en son genre : vingt-cinq ateliers de céramique, de sculpture et de textile répartis sur sept étages, en plein cœur de la ville de Québec. Elle propose des ateliers pour le grand public, des camps d’été pour les jeunes, des conférences, des classes de maîtres, des résidences d’artistes ainsi qu’une formation supérieure (avec le Cégep Limoilou) et un programme de soutien à la relève.
Cette participation à Révélations est rendue possible grâce au soutien du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts et des lettres du Québec, d'Ateliers d'Art de France, de la Ville de Québec et du Ministère des Relations internationales et de la Francophonie.

Source : Centre MATERIA


  Retour