DÉCOUVREZ LES NOUVEAUX MEMBRES

C'est avec fierté que nous avons eu le plaisir d'accueillir de nouveaux artisans professionnels.

Nous leur souhaitons la bienvenue!

ALAIN CHAMPAGNE

(LANAUDIÈRE)

Tisserand

Dès son plus jeune âge, Alain Champagne a été attiré par les arts textiles. Il y avait autour de lui toutes les femmes de sa famille qui s’adonnait à la couture, au tricot, au crochet et à la dentelle. Il été happé par toutes ces textures, couleurs et façon de transmettre tout ce magnifique savoir. Il a tout appris d’elles et il crée depuis ce temps sans toutefois en faire un métier. C’est en 2015 que ses recherches sur le web l’ont mené sur le site du tisserand Jason Collingwood - "Master weaver" de Grande Bretagne de père en fils spécialisé en tapis. Ce fût une révélation et il a ainsi voulu devenir tisserand !

ALEXIS MERCIER

(MONTRÉAL)

Coutelier

Après avoir travaillé dans le domaine de la production et de la postproduction en audiovisuel durant vingt ans, Alexis fait la découverte de la forge en 2017. Ayant toujours été passionné par la coutellerie et l’ébénisterie, il venait de découvrir le chaînon manquant - soit le travail de l’acier. C’est après un an d’apprentissage et de pratique intensive qu’est né Couteaux MÀ, une entreprise artisanale qui se spécialise principalement dans la fabrication de couteaux de cuisine. Située dans le quartier Villeray à Montréal, elle crée des produits durables et originaux.

ANA TEODORESCU

(MONTRÉAL)

Céramiste

Ana Teodorescu a été initiée à la céramique au Centre d’Arts Visuels à Montréal. Elle a poursuivi des études au Centre de céramique Bonsecours à Montréal et a exposé sa première collection au vernissage de graduation dans la galerie du Centre de céramique Bonsecours en 2019. Ana crée un décor fantastique sur des formes élégantes pour apporter la magie dans la vie de tous les jours. Elle combine une application gestuelle de glaçures à la manière de Jackson Pollock avec la cinétique des cavaliers et danseuses photographiés par Eadweard Muybridge. Sur un décor surréaliste, elle met en scène un cavalier à la recherche de sa princesse. Les objets qu’elle fabrique sont appréciés pour leur aspect esthétique.

BENOIT HOULE

(MONTRÉAL)

Joaillier

Originaire de Saint-Hyacinthe, Benoit Houle est un passionné du métal en fusion. Son approche dans ses œuvres est brute et directe. La sculpture numérique, le moulage d’objets, le façonnage de la cire et le coulage font partie de ses techniques favorites. Les pièces ici présentées sont inspirées des petites voitures « Hot Wheels » et la complexité de l’automobile. La joaillerie est un moyen pour lui de s’exprimer. Laissez ses pièces vous raconter son histoire.

CHRISTIANE LECOMTE

(MONTRÉAL)

Joaillière

Formée à l’école de joaillerie de Montréal, Christiane Lecomte crée des bijoux contemporains, confortables et uniques qui se portent en toute occasion. Faits de matériaux nobles et recyclables, les bijoux en argent et les pierres précieuses ou semi-précieuses assurent une pérennité et une valeur patrimoniale. Sa démarche de conception origine donc généralement d’une pierre semiprécieuse, d’un gemme ou d’une perle dont la forme m’inspire une mise en forme. La première mouture s’avère être un bijou relativement élaboré qui deviendra une pièce unique. Ce prototype conduit à un bijou plus accessible qui est mis à l’essai dans le quotidien. Suite à cette phase, des modifications sont apportées pour rendre l’objet plus équilibré et confortable pour l’utilisation quotidienne. L’objectif est d’en faire un bijou versatile qui se remarque mais dont le propriétaire ne sent plus la présence sinon dans le regard des autres et le bonheur issu de sa beauté.

CLAIRE CASENOBE

(CENTRE-DU-QUÉBEC)

Peinre sur bois

Autodidacte, Claire Casenobe, fondateure du FUTUR ANTÉRIEUR, oeuvre depuis 1997 dans des travaux de restauration et de revalorisation du mobilier et patrimoine bâti québécois. Son expertise est multidisciplinaire: fabrication en bois massif sur mesure, armoires de cuisine et de salle de bain, mobilier rustique ou contemporain, reproduction de meubles anciens, restauration et rénovation de patrimoine bâti et mobilier: galeries, garde-corps, colonnes, escaliers. Retouches de couleurs, finition artisanale, antiquage, patines sur bois, plâtres, éléments architecturaux.

CYNTHIA MOREAU

(MONTRÉAL)

Céramiste

La céramique est le médium de prédilection de Cynthia parce qu’elle allie l’expression artistique à une fine connaissance technique de la matière. Comme céramiste, son processus est donc aussi rationnel qu’intuitif et créatif. Son parcours de vie l’a amenée à découvrir et à apprécier la complexité des rapports entre la nature et la culture. La céramique lui offre la possibilité d’explorer ces liens fascinants entre l’action humaine et les éléments de la nature que sont la terre, l’eau, l’air et le feu. Fondamentalement, c’est l’action spontanée qui nourrit sa démarche créative. Cynthia aime l’imperfection, le brut, l’authentique, la ligne croche et les détours. Elle aime devoir s’arrêter et prendre le temps de regarder et de toucher. Ainsi, chaque pièce est unique et possède un caractère particulier. Elles suscitent toutes une émotion singulière, elles évoquent toutes une histoire personnelle. Parfois douce, agressive, joyeuse ou triste, chacune des pièces représente une partie différente d’elle-même. Elles sont un voyage de l’intérieur vers l’extérieur; un voyage d’elles vers vous. À vous ensuite de les interpréter à votre manière et de vous les approprier, pour les inscrire dans votre propre histoire.

SALADIER

DANOU CHARETTE

(OUTAOUAIS)

Ébéniste

Les arbres font partie de sa vie depuis toujours. ses parents s’étaient installés dans une maison entourée de forêt. Son père travaillait le bois pour en faire de magnifiques sculptures et son grand-père avait un moulin tandis que son oncle était lui-même ébéniste. Très jeune, Danou les regardait travailler et leur prêtait parfois main forte. Lorsque venu le temps de choisir un métier, Danou Charette a dévié jusqu’au jour où il a comprit où il devait aller. Là, encerclé par la beauté du parc de la Vérendrye, il s’est rappelé les arbres qu’il dessinait, petit. Du spectacle grandiose de la nature et de la vie qu’elle porte en elle. De la sensation de l’écorce sous ses doigts. De ce que nous, humains, devons faire pour protéger et mettre en valeur cette forêt et réduire notre empreinte écologique. C’est à ce moment qu’il a su qu’il devait revenir à ses sources : devenir un artisan du bois, Danou, l’ébéniste écoresponsable.

DOMINIQUE DUPUIS

(MONTRÉAL)

Ébéniste-menuisier

Atelier d’ébénisterie œuvrant dans la conception et la fabrication de composantes architecturales de bois massif. L'atelier est en mesure d'offrir un service personnalisé pouvant répondre aux besoins en entretien et restauration de bâtiment. Son mandat est d’assurer l’unicité de chaque projet en mettant en œuvre l'expérience ralliée par efficacité.

FLORENCE BLANGY

(MONTRÉAL)

Céramiste

C’est dans ce lieu magique et créatif qu’est Montréal que Florence imagine et façonne à la main, au tour, au moulage, des objets utilitaires en céramique. Son souhait est qu’ils vous apportent de l’originalité et de la joie dans vos vies. Après plusieurs années de travail avec des ordinateurs en informatique, Florence a pris un large virage pour suivre sa passion, le travail de l’argile avec ses mains. Une formation de 3 ans en céramique du Centre de Céramique Bonsecours (DEC) à Montréal en poche, elle lance son atelier Flowing Ceramics. Sa céramique s’inspire de toutes les traces humaines: les formes d’arabesques, les décorations des boomerangs Aborigènes d’Australie, les formes d’élégants vases chinois. Elle puise l’énergie de l’histoire humaine pour créer des formes, des ajouts, des décorations originales aux objets utilitaires en céramique. Ici, on est loin de la céramique produite à grande échelle de façon industrielle, mécanique et déconnectée. Chez Flowing Ceramics, le lien est direct depuis nos mains vers les vôtres.

PETIT PICHET

FRANÇOIS GEORGET

(MONTRÉAL)

Ébéniste - menuisier

Artisan depuis plus de vingt-cinq ans, à Québec, Charlevoix, New York et Montréal, François Georget à eu le privilège d’acquérir par transmission, de pratiquer et d’enseigner le métier de menuisier ébéniste au sens classique du terme, c’est-à-dire dans la filiation des artisans ayant développé et perpétué au cours de l’histoire des savoirs faire qui sont aussi des savoirs vivre.

Également peintre, professeur d’histoire de l’art et de peinture, ses activités l’ont menées à une recherche doctorale en philosophie de l’art sur les rapports entre esthétique et éthique.

FRANÇOIS RACINE

(LAURENTIDES)

Forgeron d'art

La forge à notre ère se doit d’être un médium de création artistique et d’objets utilitaires uniques. À une époque où l’on peut reproduire à l’aide de machines pratiquement tout matériel en série à faible coût, l’art du forgeron est de créer des pièces uniques qui se démarquent de par leur qualité et leur esthétisme. François Racine est fasciné par les vieux métiers qui permettaient de fabriquer les objets aujourd’hui faciles à obtenir, mais dont le mode de fabrication est inconnu de la plupart des gens. En se réappropriant ces techniques et connaissances passées, on acquiert une forme d’autarcie, mais également une compréhension de la valeur des choses. François cherche à créer des objets de qualité, qui nécessitent ressources et temps, mais qui seront conservés à long terme. 

ISABELLE DUPRAS

(CENTRE-DU-QUÉBEC)

Courtepointière

Production: Courtepointes en différents tissus neufs ou récupérés, réalisés en exemplaire unique par des techniques de découpage et assemblage successif de tissu (courtepointe).

ISABELLE GAGNON

(MONTRÉAL)

Maroquinière

Production : Articles de maroquinerie (ex.: portefeuilles, porte-cartes, porte-monnaie, sacs), principalement en cuir de tannage végétal, réalisés en exemplaire unique et petite série avec différentes techniques de maroquinerie.

Plus de 15 ans dans le domaine de la planification et de l’organisation d’événements. Reconnue pour la créativité, les relations interpersonnelles harmonieuses et la facilité à atteindre les objectifs. dans le respect des échéanciers.

SAC ROUGE

ISABELLE ROSS

(MONTRÉAL)

Ébéniste

Production : Meubles en bois franc et bois exotiques, réalisés en exemplaire unique par des techniques d’ébénisterie.

JACYNTHE SABOURIN

(MONTRÉAL)

Céramiste

Production : Objets utilitaires en grès, semi-grès et semi-porcelaine, réalisés en petite série par des techniques de tournage, façonnage et moulage : pots, bols, plats, bouteilles, diffuseurs à l’huile

JULIE-ANNE BELLEFLEUR

(ESTRIE)

Céramiste

Sa pratique est empreinte d’une quête d’équilibre et d’harmonie avec la nature. Julie-Anne puise son inspiration dans ses racines et le savoir ancestral Wendat. Naviguant entre les modes traditionnels et actuels, ses créations se distinguent par le caractère organique, voire primitif qu’elles dégagent. La rugosité de l’argile brute qui contraste avec l’éclat des glaçures contribue à lui conférer cet aspect particulier. Fruits d’un processus d’exploration sans cesse renouvelé, ses glaçures se déclinent en une suite de tons inspirés des quatre éléments : l’eau, l’air, le feu et, bien sûr, la terre (Ya’ta’ en Wendat).

JUSTINE BONNIN

(MONTÉRÉGIE)

Joaillière

Production : Bijoux en argent sterling, réalisés en exemplaire unique par des techniques de joaillerie (impression au laminoir, mise en forme), oxydation et sertissage.

LOUIS-VINCENT PARENT

(MONTRÉAL)

Joaillier

Production : Bijoux en argent sterling et argent 820 réticulé avec pierres et corne de caribou, réalisés en exemplaire unique et petite série par des techniques de construction, sculpture à la cire perdue et finition : bagues, boucles d’oreilles, colliers, pendentifs, etc


MANON TOUCHETTE

(LAVAL)

Tisserande

Manon Touchette utilise la composition en tissage comme une écriture, comme un outil pour raconter. Le tissage est un langage, parfois abstrait ou géométrique, d’autres fois figuratif. Le tissage a permis de raconter des batailles, de révéler des témoignages des temps anciens. Inspirée par les travaux de l’auteur Marian Stubenitsky, Manon prépare les cartons pour réaliser des tableaux tissés. Ils seront tissés sur un métier jacquard, sur un métier à 24 lames et sur un métier à 4 lames. Elle associe des photos d’archives personnelles, des couleurs et des armures complexes pour raconter une histoire. Les tableaux petits et grands seront liés par ce fil rouge de l’écriture dramatique.

MARIA KARIMI

(MONTRÉAL)

Designer de mode

Dévouement pour l’élégance intemporelle, le souci du détail et de l’individualité est l’inspiration derrière la maison haut de gamme, MAR par Maria Karimi, lancée par la créatrice de mode en chef, Maria Karimi. La signature de Maria est élégante avec une pointe de flamboyance. Le showroom de MAR est comme un laboratoire de Haute Couture où concepteur et client se rencontrent et font de l’idée une réalité à travers un voyage de liberté créative absolue.

Maria croit aux racines de la mode : raconter des histoires à travers le panache et le style de leurs vêtements. Elle veut rester proche de ses clients et voir grandir leur style, en respectant toujours l’héritage de l’artisanat de sa marque. Elle est sensible au fait que la plupart des clients recherchent le confort et le style, coupant chaque vêtement en gardant à l’esprit fonction et exclusivité.

MARIAN GHIDICEANU

(MONTRÉAL)

Peintre décorateur

Production : Faux-finis et décorations murales réalisés par des techniques de Tadelakt, enduis à chaux, stucco venitiano et marmorino, enduits fins et texturés.

MARTIN AUBIN

(CAPITALE-NATIONALE)

Tailleur de pierre

Sculpteur et tailleur de pierre depuis 2009, ses réalisations se retrouvent sur un bon nombre des édifices patrimoniaux de la ville de Québec, à Montréal et au É-U : Parlement de Québec, Château Frontenac,Cathédrale de Québec,Musée des beaux arts de Québec, Basilique Sainte Anne de Beaupré, Citadelle de Québec, Archevêché de Québec, édifice André Laurendeau, Église de Beauport, Rempart, Église de la Visitation St-Foy, Bibliothèque St-Jean Baptiste. Université Yale, Université Harvard, Église Mormon de Montréal, Jardin Botanique de Montréal.

MARYSE GIROUX

(LAVAL)

Tisserande

Maryse Giroux a grandi dans un commerce de détails de couvre plancher et décoration. Elle y était entourée d’éléments décoratifs utilitaires. Elle y a découvert un goût pour les couleurs et les impacts de celles-ci sur nos humeurs. Le tissage lui permet un large éventail de création. Les entrecroisements de fils et les jeux de couleurs sont une façon de s’exprimer. Elle a une formation de comptable professionnel agréée qui l’amène à se diriger davantage vers des objets utilitaires lors de ses créations. Nous sommes entourés d’objets utilitaires et elle vise donc à embellir votre quotidien.

MÉLINA SCHOENBORN

(MONTRÉAL)

Céramiste

Mélina Schoenborn vit et travaille à Montréal. Après des études en histoire de l’art et en arts visuels à l’Université de Montréal, elle s’intéresse à la céramique et suit des cours de tournage avec Marie A. Côté. Un stage en Thaïlande auprès de Komol Kongcharoen lui permet ensuite d’explorer d’autres types d’argile. En 2017, elle a un coup de coeur pour la technique du colombin, à laquelle elle s’initie dans le cadre d’une formation avec la céramiste française Virginie Besengez. Ses œuvres de porcelaine ou de grès sont sculptées à la main à l’aide de boudins d’argile posés les uns sur les autres. Cette technique au colombin très ancienne ne requiert pas l’usage d’un tour de potier ni d’un moule. Simplement avec l’aide de ses mains et d’un petit outil (l’estèque), l’artiste donne lentement vie, étage par étage, à la forme de ses œuvres. Les pièces sont nues, sans glaçure, dans un hommage à la pureté de la forme et du matériau. Sous la main, l’argile est poreuse, sensuelle, vivante.

MILADY HARTMANN

(MONTRÉAL)

Créatrice de poupées et d'objets de décoration

Production : Poupées et objets de décoration scénique.

MONIQUE RATELLE

(LAURENTIDES)

Tisserande

Dès l’âge de 20 ans, Monique a suivi des cours de patrons et de haute-couture, afin de confectionner sa propre robe de mariée. Dès cet instant, elle s’est découvert une réelle passion pour les arts textiles. Elle a donc suivi de nombreuses formations en couture, en dessin de patrons, en tissage et en design d’intérieur. Celles-ci l’ont amenée à être attirée par tout ce qui touche l’art de vivre, les articles de maison, les vêtements et les objets décoratifs. Tout au long de son processus de création, elle s’inspire des nouvelles tendances québécoises, mais également de tout ce qui se fait dans les pays américains et européens.

PASQUALE FEMIA

(LAVAL)

Peintre décorateur

Production : Reproduction et réparation d’éléments décoratifs muraux par différentes techniques de peinture murales, reproduction de motifs et art décoratif.

RAID HASABO

(MONTRÉAL)

Peintre décorateur

Production: Peintures murales et faux finis

RAPHAELLE COULOMBE-ALLIE

(ESTRIE)

Peintre muraliste

Artiste muraliste depuis 2005 et adjointe à la direction pour MURIRS, Raphaelle est Bachelière en arts visuels et médiatiques de l’UQAM ainsi qu’artiste photographe. Elle est récipiendaire de la bourse régionale de la Banque de Montréal first art 2007.

ROBIN DUPUIS

(ABITIBI-TÉMISCAMINGUE)

Ébéniste

Production: meubles et objets utilitaires en bois réalisés par des techniques d’ébénisterie.

ROXANE CHAREST

(MONTRÉAL)

Céramiste

Issue d’une formation en sociologie, Roxane Charest s’intéresse à la relation entre l’humain et son environnement. L’influence des différents milieux et de nos modes de vie sur notre bien-être l’interpelle depuis maintenant plusieurs années. Elle se questionne sur l’aspect libre et l’aspect conditionné des gestes que l’on pose. Elle s’interroge sur les choix que l’on fait. Comme individu, comme société. Si l’art a le pouvoir de relater, de témoigner des changements sociaux, de dépeindre des réalités ou des préoccupations relatives aux différentes époques qui se sont succédées, Roxane a la profonde conviction que l’objet utilitaire, intime, que l’on laisse rentrer dans nos maisons et avec lequel on cohabite tous les jours est aussi le témoin, peut-être plus discret, de notre ère. En regardant de près ces objets, on peut comprendre ce qui, de nos choix collectifs, de nos valeurs, prédomine.

TASSES CAPPUCCINO

SARAH SIMARD

(MONTRÉAL)

Joaillière

SarahBijoux est né d’un intérêt, puis d’un passe-temps et enfin, d’une passion. Le désir de Sarah de créer des bijoux vient d’une passion qu'elle a depuis qu'elle est toute jeune, celle de s’habiller et d’accessoiriser. La création de bijoux à travers la joaillerie a été pour elle une découverte qui lui permet de partager un peu de beauté dans le monde tout en encourageant l’achat éthique et local. In 2015, Sarah a décidé de s’inscrire à un cours pour adulte à l'école de joaillerie de Montréal.  Petit à petit, elle a commencé à vendre des pièces à ses amis, sa famille, puis le bouche-à-oreille l’a amenée à lancer officiellement sa marque de bijoux. Sa philosophie est simple, offrir des produits classiques conuçus localement à Montréal. 

SIMON LAROCHELLE

(MONTÉRÉGIE)

Tailleur de pierre

Production: Taille d’éléments architecturaux en pierre

SOPHIA GASPARD

(MONTRÉAL)

Joaillière

Sophia Gaspard est entre autres une fan de films de science-fiction, d’univers fantastique, de paysage dystopique et de monde magique. Dans cette optique, elle a le fantasme de voir évoluer ses pièces dans des films ayant ces saveurs. Elle voit très bien une quelconque déité funk-métal-soul en être parée… Ou n’importe qui d’autre qui voudrait les porter, bien sûr. Même si ses sources d’inspirations lui semblent infinies, les formes qu’elle tend à travailler sont intuitives, linéaires, organiques, dansantes. Elle raffole également des cadavres de restant de métal aux allures inutiles qui lui reluque de leur œil abstrait; leurs nouvelles géométries lui communiquent leurs farandoles insolites... Ses inspirations émergent aussi parfois de gribouillis spontanés qui s’ornent de lignent plus franches venant organiser l’aspect brouillon. Il arrive que les pièces se révèlent à lui en songe. Enfin, elle aime se nourrir des autres formes d’arts existantes… ou inexistantes. 

SVETLANA JUMAGALIEVA

(MONTRÉAL)

Joaillière

Au début de sa carrière, Svetlana a appris à sculpter le netsuke japonais et plus tard a parfaitement maîtrisé les compétences de gravure - ainsi que le travail en aluminium et en cuivre martelé. Lorsqu’elle a obtenu une maîtrise en histoire de l’art, elle a ensuite suivi une formation professionnelle en bijouterie dirigée par Yves Prieur (maison de bijoux et boutiques de bijouterie Prieur, fondée en 1896) à Nantes (France) et à l’école de ÉMSOM dans l’art du joaillier. Svetlana Juma s’est établie ensuite au Canada, lui donnant l’occasion d’étudier une diversité de techniques et procédés de grand artisans et bijoutiers nord-américain. Montréal est une ville multiculturelle et multinationale, cela lui a donné la chance de se familiariser et de collaborer avec des artistes du Liban, de la Turquie, de la Thaïlande, du Mexique et du Pérou, offrant une diversité de techniques et styles. Son style est unique et combine les meilleures caractéristiques des diverses directions de bijoux. Il incarne aussi bien l’origine asiatique de Svetlana et son enseignement fondamental européen.

TAMARA RUBILAR

(MONTRÉAL)

Créatrice en embellissement textile

Spécialisée en embellissement textile pour la mode, le costume et la décoration intérieure, je travaille comme créatrice free lance. Mon travail comprend diverses techniques textiles, plus particulièrement la broderie à l’aiguille et au crochet de Luneville, la broderie machine ainsi que le tricot machine. Je crée sur mesure, des petites séries, des échantillons et des projets d’exposition.


TUNGAA JOHNSTONE

(ONTARIO)

Designer d'accessoires en feutre

Tungaa Design a commencé comme une collaboration entre des personnes partageant les mêmes idées dans le but de développer une ligne de sacs en feutre de laine naturelle. Aujourd’hui, nous proposons quatre styles de base dans plusieurs couleurs terre: charbon de bois, gris, chocolat, citrouille et blanc. Ce sont des pièces astucieuses et minimalistes coupées et cousues à des angles simples mais flatteurs. Nos sacs sont conçus pour durer et ont un cycle de vie polyvalent. Notre objectif est de créer des objets que les gens voudront posséder et utiliser pendant longtemps.

 

VALÉRIE PELLETIER

(MONTÉRÉGIE)

Céramiste

Production : Objets utilitaires en semi-grès, réalisés en exemplaire unique et petite série par des techniques de tournage, façonnage, moulage et émaillage : théières, tasses, bols, plateaux, jardinières, etc.

GROS BOLS

ZOÉ BOIVIN

(MONTRÉAL)

Peintre décorateur

Originaire de Granby, Zoé Boivin déménage à Montréal pour suivre sa fibre artistique en 2010. Après un parcours académique en graphisme et en communications, Zoé débute une carrière dans le domaine médiatique où elle développe son regard artistique, faisant place à sa démarche et à sa sensibilité créative. Inspirée par les grands artistes de sa génération qu’elle côtoie dans ses diverses expériences de travail, Zoé se connecte à sa vision et partage à son tour son essence et sa passion pour la création d’images, afin de rendre le monde un peu plus beau à sa manière, une émotion à la fois.

FESTIVAL MURAL