Prix de la relève Jean-Cartier

Le prix de la relève Jean-Cartier Assurart récompense un.e artisan.e ou un atelier pour la réalisation d’une œuvre ou d’une collection exceptionnelle.

La compagnie Assurart, qui offre des services d’assurances destinés aux entreprises et aux professionnels qui ouvrent dans le domaine de l’art et de la culture, et qui soutient depuis quelques années la relève en métiers d’art, offre une bourse de 3 000 $ au lauréat ou à la lauréate.

Qui est Jean Cartier ? Diplômé de l’École du meuble en 1949, Cartier (1924-1996) apprend la céramique auprès de Pierre-Aimé Normandeau. Au cours d’un séjour en France (1949-1951), il fréquente l’atelier du céramiste Jean Besnard. Il devient ensuite professeur à l’École du meuble, à l’Institut des arts appliqués et à la Canadian Handicraft Guild. Il fonde également un atelier-école qui sera fréquenté par une quarantaine d’étudiants, dont Jordi Bonet. En 1959, Cartier se rend en Suède où il s’inscrit à l’École des arts appliqués de Stockholm et visite un grand nombre d’ateliers et d’industries de céramique et de verre. Il est plus tard nommé designer principal de la coopérative Céramique de Beauce (source : Wikipédia).

REPORTÉ ­: l’appel de candidatures pour l’édition 2021-2022 sera lancée au printemps prochain. Pour tout renseignement sur ce prix, veuillez consulter les lignes directrices et le formulaire de mise en candidature, ou encore, contactez le registraire du CMAQ.

Édition 2020

Le Conseil des métiers d’art du Québec, en partenariat avec Assurart, la SODEC, LOJIQ, et le Syndicat mixte de Brouage, est heureux d’annoncer les finalistes et la lauréate de l’édition 2020 du prix Jean-Cartier. Découvrez :

Lauréat.es


Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique d'utilisation des cookies.