EXPOSITION - « Quand Boucar Diouf s’intègre au bois... » Jusqu’au 21 janvier 2021

29 octobre 2020

Quand Boucar Diouf s’intègre au bois

Le Centre d’art présente en grande première régionale et en exclusivité la toute nouvelle exposition du duo d’artisans sculpteurs Viatour-Berthiaume intitulée « Quand Boucar Diouf s’intègre au bois... ». Quinze oeuvres uniques expriment avec humour, fantaisie et poésie, les mots et certains passages de la vie de l’humoriste-conteur. Le duo Viatour-Berthiaume réalise des oeuvres polychromatiques uniques, sculptées et tournées dans le bois. Diplômés en arts visuels de l’Université Concordia, ces artistes s’inspirent des registres de l’art populaire au Québec et de l’univers du jeu. La majorité des sculptures-jouets de Viatour-Berthiaume est constituée de plusieurs pièces ou de mécanismes mobiles actionnés par transfert de mouvement. 

Quand Boucar Diouf s’intègre au bois... est présentée au Centre d’art de La Sarre jusqu’au 17 janvier 2021.

Un tandem à quatre mains

Une attirance commune pour le jouet et l’art du jeu, réunit les étudiants en arts visuels de l’Université Concordia, Marie-Annick Viatour et Gaétan Berthiaume, à la fin des années 80. Dès le début de son association, le duo d’artisans-sculpteurs en art d’expression, inscrit sa pratique de la sculpture sur bois dans un univers inspiré de l’artisanat traditionnel et des anciens jouets de bois articulés. Au tournant du millénaire, Viatour-Berthiaume oriente sa pratique vers la pièce unique. Il aborde l’art contemporain par le truchement d’un savoir-faire en métiers d’art et par l’introduction d’un discours narratif précis dans chacune de ses œuvres. Le duo propose une nouvelle dimension à la sculpture sur bois par la complexité du propos qu’il fait porter à chacune de ses œuvres. Les sculptures de Marie-Annick Viatour et Gaétan Berthiaume invitent le regardeur à voir au-delà de l’objet, en considérant l’espace qu’elles occupent par leurs mouvements et leurs éléments constitutifs tout en en déchiffrant le propos présenté. Leurs œuvres ne cherchent pas qu’à plaire, elles révèlent un sens profond sous une apparence ludique. En combinant des qualités esthétiques vibrantes et un discours narratif offrant plusieurs niveaux de lecture, Viatour-Berthiaume fait de l’interaction sociale une partie intégrante de sa production et de l’expérience de ses créations. Au fil des ans, des chansons, des contes et des textes d’auteur.e.s francophones ont séduit le duo et sont venus nourrir son imaginaire pour s’imposer comme force vive de création. Animé par des mots qui le touchent, l’animent, le font vibrer ou sourire, Viatour-Berthiaume crée. Le duo se laisse porter par son imagination et traduit en sculptures et en scénettes ludiques, des histoires inédites. Viatour-Berthiaume est l’expression parfaite d’un tandem : des deux têtes et des quatre mains naissent la complémentarité de deux imaginaires et la dextérité de deux artisans-sculpteurs

Visionnez la capsule de La Fabrique culturelle 

Après Michel Tremblay, Fred Pellerin et Kim Thuy, c’est l’humoriste Boucar Diouf qui devient la « muse » des artisans sculpteurs Marie-Annick Viatour et Gaétan Berthiaume. Sénégalais d’origine et québécois d’adoption, humoriste, mais aussi biologiste, auteur, animateur et chroniqueur, les deux créateurs ont eu l’embarras du choix pour stimuler leur inspiration. De fait, on retrouve toutes ces facettes dans l’exposition Quand Boucard Diouf s’intègre au bois : du légendaire choc thermique de son arrivée à ses préoccupations écologistes en passant par les richesses du métissage, on reconnaît l’artiste, mais aussi le citoyen engagé.

Encore une fois, la magie opère : les jouets de Viatour-Berthiaume séduisent instantanément l’œil, tout en ouvrant la porte à un autre niveau d’interprétation plus profond, sans pour autant alourdir l’ensemble.

http://www.viatourberthiaume.com/

CRÉDITS

Coordination : Patrick Douville
Caméra, montage et réalisation : Jean-Luc Daigle
Technicienne en production régionale : Marie-Josée Desjardins

Crédits - oeuvres
Viatour-Berthiaume "Quand Boucar Diouf s’intègre au bois"
© Sodrac 2018

Merci à Marie-France Bégis

Source : metiersdart


  Retour


Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique d'utilisation des cookies.