Au revoir Léopold L. Foulem, céramiste conceptuel néo-brunswickois

20 février 2023
Au revoir Léopold L. Foulem, céramiste conceptuel néo-brunswickois

Au revoir Léopold L. Foulem! 

« Je crois que l’art authentique est question de concepts, certainement pas de moyen d’expression ou de style, ni même d’exécution. Mes œuvres en céramique expriment des idées. Ma production artistique n’a rien à voir avec une expression individuelle ou une recherche de beauté. Je me vois comme un compositeur et un théoricien, pas comme un virtuose. »

– Léopold L. Foulem

Le céramiste de renommée internationale Léopold L. Foulem, de Caraquet au Nouveau-Brunswick, est décédé samedi à l’âge de 77 ans. À son actif plus de 40 expositions solos.  Il est sans doute le céramiste canadien le plus reconnu sur la scène mondiale. Léopold Foulem est un céramiste et un professeur canadien. Il est né en 1945 à Caraquet, au Nouveau-Brunswick et décédé le 18 février 2023 à Montréal. Ses œuvres ont été exposées dans plusieurs pays du monde. Voyez le ici dans la capsule de La Fabrique Culturelle. Dans cet épisode: Léopold Foulem, Service à café. Cafetière, 1988. Faïence fine et treillis métallique, 22 x 27 x 21 cm. Collection MNBAQ, 

Crédits:  Réalisation: MNBAQ, Marilyn Laflamme (2016). Cette production s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan culturel numérique du Québec.

Biographie

Léopold L. FoNé en 1945 à Caraquet au Nouveau-Brunswick, Léopold L. Foulem détient une maîtrise en arts plastiques de l’université de l’État de l’Indiana. À titre de conférencier et d’auteur, il est reconnu pour ses prises de position quant à l’importance d’un discours propre à la discipline. Expert reconnu de la céramique de Pablo Picasso, il a été en 2004 co-commissaire de l’exposition Picasso et la céramique, co-organisée par le Musée national des beaux-arts du Québec. Il a obtenu le Prix national Jean A. Chalmers de métiers d’art en 1999 et a été récipiendaire en 2001 du Prix Saidye-Bronfman, soulignant l’excellence en métiers d’art (aujourd’hui un des prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques). En 2003, il a reçu le Prix Éloizes – Artiste de l’année en arts visuels en Acadie. Il partage son temps entre ses ateliers de Montréal et de Caraquet. Ses œuvres se retrouvent dans plusieurs collections prestigieuses, dont le Victoria & Albert Museum de Londres et le Los Angeles County Museum, et figurent lors d’expositions d’envergure internationale.

 Sa démarche rigoureuse et sans compromis, qui utilise les armes de l’humour, de l’ironie et de la provocation, est une revendication constante pour la reconnaissance de la céramique en tant que forme artistique souveraine.

En 2014, le Musée national des beaux-arts du Québec présenteait la première véritable rétrospective consacrée à cet artiste qui placait la céramique Léopold L. Foulem. Singularités,  – comme discipline et non comme matériau – au centre de ses préoccupations. Ses prises de position sur la hiérarchie des genres l’ont également amené à quelques incursions réussies du côté de la sculpture : le bronze y devient alors un miroir déformant de la valeur des matériaux. 

Le matériau de base de Foulem n’est pas tant l’argile que cette histoire de la céramique. C’est en revisitant et travestissant plusieurs genres et plusieurs formes que l’artiste place la céramique sur le piédestal de la tradition, mais avec cette touche éminemment contemporaine qui en déstabilise constamment les bases.

Depuis les années 1980, particulièrement, Léopold L. Foulem s’était intéressé à la transformation de l’objet en image, à un passage de l’usage vers l’intellect. Pour ce faire, il a travaillé les formes négatives, les contenants sans paroi, les vides solidifiés et les surfaces où images et mots remettent en question notre façon de percevoir l’objet et notre propension à toujours privilégier ce qu’on y raconte, plutôt que l’histoire de l’objet lui-même.

Source: Texte  exposition Singularité MNBAQ 16 MAI 2013 AU 5 JANVIER 2014: https://www.mnbaq.org/exposition/leopold-l-foulem-2

À visiter : 

Le Musée du Haut-Richelieu propose jusqu’au 26 février 2023 une exposition temporaire portant sur som  Léopold L. Foulem. un parcours et sa carrière de céramiste acadien

https://www.maculture.ca/evenement/exposition-leopold-l-foulem-et-les-objets-trouves-un-demi-siecle-dheterodoxies-ceramiques-au-musee-du-haut-richelieu/

À lire:

Article La Presse:  https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1957457/mort-leopold-foulem-artiste-nouveau-brunswick

https://www.msn.com/fr-ca/actualites/other/lartiste-visuel-l%C3%A9opold-foulem-est-d%C3%A9c%C3%A9d%C3%A9/ar-AA17F5DJ

À voir :  

Un artiste, une œuvre | Léopold L. Foulem

https://www.youtube.com/watch?v=_7jFM_X32u0

https://www.mnbaq.org/exposition/leopold-l-foulem-2

https://www.lafabriqueculturelle.tv/capsules/7653/un-artiste-une-oeuvre-leopold-l-foulem

https://ici.radio-canada.ca/tele/le-telejournal-acadie/site/episodes/688877/episode-du-19-fevrier-2023?isautoplay=true

Source : Source CMAQ


  Retour


Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique de confidentialité et vie privée.